• Coquillages et crustacés

    Une question d’actualité…

     

    Bien que certains redoublent d’inventivité quant à la destination choisie pour les vacances d’été, comme en témoignent albums Facebook ou cartes postales (la randonnée pédestre, c’est sympa aussi…), les vacances « à la mer » restent bien souvent privilégiées… Effectivement, pour des citadins comme nous autres, la mer, c’est quasi exotique, la plage, c’est quasiment le bout du monde… Ainsi, chaque été, certains retrouvent avec bonheur leur station balnéaire habituelle, tandis que d’autres s’essayent à des plages jusqu’alors inconnues, tantôt exilées et sauvages, tantôt peuplées de concitoyens locaux ou touristes.

    Partir au bord de la mer, ça se prépare, ça s’anticipe: achat d’un kit de plages pour enfants (les châteaux de sable avec seau d’eau, pelles et râteau rappelleront d’heureux souvenirs à plus d’un), d’une palanquée d’huiles bronzantes et de crèmes solaires, coupe de cheveux estivale et pratique, épilation intégrale, et j’en passe…

    Tout le matériel nécessaire est positionné dans le bagage d’une façon optimale, sans oublier seul accessoire (Et comment ça, un lecteur DVD portable est désuet ?).

    Une fois arrivé à destination, il ne faudra pas attendre longtemps pour aventurer une sandale sur la plage et oublier votre image d’autoentrepreneur

     

    island

     

    Bain de mer contre bain de foule ?

     

    Et pourtant… A moins de considérer que la photo ci-dessus illustre la norme, nombreux sont les inconvénients que l’on peut assimiler à la plage. Vous n’êtes pas d’accord ?  Si je vous parle du sable qui s’infiltre partout, ça ne vous dit rien ? Vous savez, quand vous êtes installé sur votre serviette et que survient un gigantesque coup de vent qui fait pulluler les grains de sable dans vos oreilles, votre bouche, vos narines et votre nombril… Peu convaincant ? Bon, et si j’aborde le sujet du monde ? De la populace, qui a eu la même idée que vous au même moment ? De la quête effrénée d’une place où poser séant parmi tous ces corps dénudés et bronzés… Une fois assis, ou couché, c’est selon, il vous faudra parfois affronter des voisins peu civilisés : vision écœurante d’une femme topless d’un âge trop avancé pour être agréable à regarder, conflits récurrents entre enfants bruyants, discussions inappropriées dans un lieu public, éclaboussures horripilantes par un jeune kamikaze alors même que l’eau ne dépasse pas les 20°C, les exemples ne manquent pas… Toujours pas convaincu ? La photo ci-dessous contribuera peut-être à vous faire réfléchir.

    plage bonder

    Bain de mer contre jacuzzi ou piscine ?

     

    Malgré tout ça, en connaissance de cause pourrait-on dire, les plages françaises et étrangères continuent d’être chaque été assaillies, personne ou presque ne se décourageant. Et pour cause, quand bien même les voisins et le sable un peu trop entreprenants, bronzer et somnoler au bord de l’eau bercé par le bruit des vagues, ça n’a pas de prix… Le contact du sable doux et chaud sur les pieds, les baignades dans une eau claire et fraîche, la caresse du soleil sur la peau, les marques de bronzage progressives… Oui, cela fait un peu cliché, mais la balle est dans votre camp : à vous de contrebalancer les avantages et inconvénients pour déterminer si oui ou non vous êtes un inconditionnel de la plage… Au fait, votre prochaine destination ?

    One comment to "Coquillages et crustacés"

    Share your thoughts on this article.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *