• La communication interpersonnelle

    C’est quoi pour vous la communication interpersonnelle?


    Derrière ce terme pompeux se dégage une notion intéressante pour tout individu, en ce que tout un chacun est concerné par les moyens de communiquer avec différents interlocuteurs, ce qui implique le recours à différents registres et comportements. On peut définir la communication interpersonnelle comme étant un processus interactif de construction de l’exercice de la communication, ce qui se réfère aux conceptions de Socrate et Platon, qui considéraient que le dialogue n’était pas un combat entre deux interlocuteurs, mais un procédé visant à avancer dans la même direction. Ainsi, la communication interpersonnelle, domaine à part entière à la frontière entre psychologie et éthologie, a pour principes fondateurs la spontanéité, l’échange réciproque et la participation active de chaque individu en s’appuyant sur des techniques telles que le charisme, la gestuelle et l’éloquence. Pour résumer, ce domaine vise à intégrer chacun au processus de communication pour rendre cette dernière plus aisée, tant dans la vie quotidienne que professionnelle.

     

    communication a deux

    L’exemple du stress comme application pratique

     

    Tout cela est bien beau, mais dans la vie, qu’est-ce que ça donne ? Tout d’abord, l’observation de l’interlocuteur est primordiale pour réagir en conséquence. A ce titre, combien de fois avons-nous été confrontés à un interlocuteur en panique, dont les manifestations de stress étaient outrancières, avec bégaiements, tremblements, tics nerveux, gestes et mots parasites ? De même, nous sommes nombreux à l’avoir déjà ressenti : mains moites, boule dans la gorge, crispations, gorge serrée et accélération de la respiration font partie des symptômes les plus courants. Jusqu’alors, la communication interpersonnelle ne nous apprend rien, nous sommes tous aptes à ressentir le stress ; en revanche, elle permet de nous informer quant à ses causes et aux moyens de lutter contre, sans pour autant le faire disparaître totalement (car après tout, une petite dose de stress est bénéfique pour donner le meilleur de soi-même et se sentir mieux une fois retombé). Ainsi, le stress peut tenir de l’enjeu lié à la situation (c’est pourquoi il a davantage de chance de survenir lors d’un entretien d’embauche que d’un repas en famille…), mais aussi et surtout à la perception que l’on a de soi : il peut ainsi représenter la crainte d’être jugé par l’interlocuteur, ou la peur du décalage entre l’image que l’on renvoie et l’image idéale à laquelle on rêve de se conformer… Cela étant acquis, la communication interpersonnelle donne diverses clefs permettant d’améliorer la confiance en soi et la lutte contre le stress paralysant : la relaxation physique sous toutes ses formes y contribue, de même qu’une bonne préparation mentale, un entraînement régulier (se fixer des challenges quant à la prise de parole est bon pour l’estime de soi), se questionner quant à son rapport au langage, à soi-même et aux autres.

    Un domaine étendu et captivant

     

    L’exemple du stress, parlant, fut précisé là dans cet article, mais il est bien sûr non exhaustif, et la communication personnelle peut s’appliquer à de nombreuses autres situations, compte tenu de l’étendue de ses subdivisions : ainsi, la communication non verbale tient compte de l’observation des gestes de l’interlocuteur sans se concentrer sur les mots employés (L’enfant et la communication, Hubert Montagner – série télévisée Lie to me). De même, la communication non violente (CNV), consiste à prévenir les escalades de mots ayant parfois des conséquences néfastes (cessez d’être gentil, soyez vrai, Thomas d’Ansembourg), et l’analyse de la manipulation donne à réfléchir sur la véracité de nos échanges avec autrui (Psychologie de la manipulation et de la soumission, Nicolas Guéguen).

     

    Communication pingouin

    One comment to "La communication interpersonnelle"

    Share your thoughts on this article.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *